C’est quoi un rédacteur web ?

Quand j’explique autour de moi que je suis rédactrice Web, le regard de mes interlocuteurs se fait nébuleux, leur bouche s’entrouvre sur un petit « oh » de surprise et la question qui s’en suit est invariablement « Mais c’est quoi un rédacteur Web ? ». Et si je précise – perfide –  « rédacteur Web SEO » ils partent en courant (Quoi, j’exagère ?).

À partir de là, je marche sur des œufs. J’ai tout intérêt à faire attention à ce que je dis. Parce que les articles écrits avec des moufles dans un français approximatif sont légions sur Internet. Et je n’ai pas du tout envie qu’on assimile mon travail à ce genre d’écrits.

Alors j’explique :

  • Être rédacteur Web, tu vois, c’est rédiger des textes pour les publier sur Internet.
  • Mais quel genre de textes ?
  • C’est varié, cela peut-être un article de blog, une fiche produit pour un site de e-commerce, un texte destiné à la page d’accueil d’un site internet…
  • Mais qui a besoin de ça ?
  • Tout le monde ! Bon OK, tous ceux qui ont un site Internet.
  • Mais ça va leur servir à quoi ?
  • Ça va leur servir à se faire remarquer par les moteurs de recherche qui, si j’ai bien fait mon travail, placeront leur site plus haut dans les résultats de recherche et, de ce fait, les rendront plus visibles pour les internautes.

À ce stade-là, en général, la personne en face de moi est encore dubitative, alors, reprenons depuis le début…

Un rédacteur web, késako ?

La rédaction pour le Web est un des nombreux métiers de la communication digitale et du marketing. Avec l’évolution constante d’Internet, le développement des réseaux sociaux, des blogs et des boutiques en ligne, la rédaction pour le Web est devenue une profession à part entière.

Les rédacteurs Web sont les personnes qui rédigent les contenus des sites Internet. Ils doivent pour cela respecter la charte éditoriale de leurs clients et apporter, par leurs écrits, une vraie plus-value au site afin de donner envie aux internautes d’y rester plus longtemps.

Cependant, les humains ne sont pas les seuls qu’il faut séduire et ça, un rédacteur Web performant le sait bien. L’écriture pour Internet demande une bonne connaissance des règles de référencement naturel, ou SEO. Autrement dit, les textes doivent plaire aussi aux moteurs de recherche, et tout particulièrement à Google, leader du marché.

Quelles sont les exigences de la rédaction pour Internet ?

Pour écrire sur Internet, il faut d’abord aimer écrire, cela va sans dire. Mais nul besoin d’être Emile Zola ou Jules Verne pour rédiger pour le Web. En effet, un article destiné au net doit utiliser des phrases simples, courtes et précises. Le texte qui sort de la plume (ou plutôt du clavier) d’un rédacteur Web ne doit présenter aucune difficulté à la lecture. Il est concis, fluide, facile à lire et facile à comprendre.

Bien entendu, l’orthographe et la syntaxe doivent être irréprochables. La raison est évidente : les fautes piquent les yeux du lecteur et rendent la lecture difficile. Personne ne se fatigue à lire un texte bourré de fautes. En conséquence, le visiteur va vite quitter la page, à moins que les photos et illustrations soient assez attrayantes pour le retenir malgré tout. Google, de son côté, ne sanctionne pas les fautes d’orthographe. En revanche, il donne une mauvaise note aux pages que les internautes quittent systématiquement très vite. Et qui dit mauvaise note de la part de Google, dit dégringolade dans les résultats de recherche.

Enfin, écrire pour le Web nécessite de connaître les rouages du SEO (Search Engine Optimization) afin de livrer un texte parfaitement optimisé pour le référencement naturel par les moteurs de recherche. Cela passe par la maîtrise du balisage HTML, l’utilisation de mots-clés pertinents et d’un champ lexical riche et adapté au sujet.

Ça n’a pas l’air très passionnant le boulot de rédacteur web !

Mais si ! C’est même très intéressant pour peu qu’on soit curieux et qu’on ait envie de découvrir de nouvelles choses. En effet, les sujets à traiter couvrent des domaines très variés. Il est rare qu’un rédacteur se limite aux seuls sujets qui touchent son domaine de compétence. C’est d’ailleurs ce qui fait tout l’intérêt de ce travail. La découverte de sujets auxquels il ne se serait probablement jamais intéressé sans ça. Cela peut vite se montrer passionnant !

Lorsqu’un client réalise une commande de texte, le rédacteur doit faire des recherches sur le sujet à traiter afin de livrer au client un contenu original et de qualité. Il se documente, récolte toutes les informations dont il a besoin, les analyses et les synthétises. Il les retranscrit ensuite avec ses propres mots (gare au plagiat !) tout en respectant les exigences du client (le brief). Un bon rédacteur Web ne se contente pas de remâcher les articles déjà existants, il y ajoute sa touche personnelle, ses connaissances, son style afin de créer un texte unique.

Dans ce cas, pourquoi la toile est-elle truffée d’articles aussi mal écrits ?

De nombreux propriétaires de sites Web cherchent à faire de la quantité au détriment de la qualité. Ils se rémunèrent essentiellement grâce aux publicités, souvent agressives, présentes sur leur site et n’ont que faire de la qualité ou de la pertinence des textes qu’ils mettent en ligne.

Cependant, les algorithmes de Google pénalisent de plus en plus ce genre de pratiques et favorisent les sites Internet qui offrent un contenu de qualité à leurs visiteurs.

Laisser un commentaire

sed massa Phasellus felis quis id mi,